• Camille

    Camille


  • Commentaires

    1
    Alexis ASSO
    Mardi 15 Mai à 16:03

    trône

    couronne barrée par une croix rouge

    le personnage est assis

    je t'entends pas/parle plus fort/tes commentaires ne me touchent pas

    joyaux/pierres précieuses 

    personnage noir et blanc contraste avec le trône de couleurs jaune et rouge

     

     

    je me trouve sur le trône d'or

    la ou niche le condor

    je ne me prends pas pour une reine

    mais tes commentaires

    ne peuvent pas me toucher

    2
    Alexis ASSO
    Mardi 15 Mai à 19:28

    je me trouve sur le trône d'or

     

    la ou niche le condor

     

    je ne me prends pas pour une reine

     

    mais tes commentaires

     

    ne peuvent pas me toucher

    et si tu veux m'aborder

    il va falloir partir 

    pas un mot tu dois dire

    dans le monde des couleurs 

    et tu seras le baroudeur

    de cette météore

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    3
    dominique
    Lundi 21 Mai à 16:39

    Bonjour Alexis,

    Merci pour ton texte beau et étrange. C'est très intéressant de lire ton premier brouillon et ton texte final, ce que tu as gardé, éliminé, amplifié. C'est très bien.

    Pour poursuivre l'écriture, il faut que tu entres dans les détails et que tu rendes plus concret encore ce que tu évoques.

    Les images du condor et du trône d'or, à développer, faire revenir, varier.

    L'image de la reine, qui est-elle ? même remarque.

    ces quoi les "commentaires" ? 

    Qui est ce "tu" ? un amoureux ? un critique ? 

    Il faudrait (par rapport à ce projet là) que tu imagines une vie possible de ce personnage, la relation qu'elle entretient avec ce "tu", des détails, des événements concrets qui lui donneraient vie. L'idée est de faire un auto-portrait fictif, un personnage qui se raconterait (même de façon poétique et allusive).

    J'espère que ces quelques remarques alimenteront ton écriture.

    Merci et bon courage,

    Dominique

    4
    Alexis Asso
    Mardi 22 Mai à 15:59

    je me trouve sur le trône d'or

    là où niche le condor

    je ne me prends pas pour une reine

    mais tes commentaires

    ne peuvent pas me toucher

    et si tu veux m'aborder

    il va falloir partir 

    pas un mot tu ne dois dire

    dans le monde des couleurs 

    et tu seras le baroudeur

    de cette météore

    mais dans le monde de la créature

    ton équipement, ton armure

    aura tort

    si tu veux m'aborder

    toi l'homme qui m'aime

    toi qui a subi mille dilemmes

     tu devras parcourir bon nombre de contré

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    5
    dominique
    Lundi 28 Mai à 19:37

    Bonjour Alexis,

    Merci pour ton poème très beau.

    La structure en est très forte et fermée, on ne peut pas toucher grand chose sans le dénaturer.

    Un détail (que tu sais) qu'on remarque tout de suite, parce que c'est la seule fois où ça arrive, c'est l’absence de rime "reine" / "commentaire"... Ça ne me dérange pas plus que ça, mais on se dit inévitablement que c'est bizarre... 

    De même, le changement dans la disposition des rimes à la fin (passage à ABBA au lieu de AABB...) paraît arbitraire et même ressemble à une facilité que tu te serais permis, et je trouve les vers moins riches qu'au début. A la fin, tu peux inverser les vers (16 17 15 18 ) pour retrouver la structure du début. Reste donc les vers 11 12 13 14 qui sont peut-être à retravailler...

    J'espère que ces questions t'aideront dans ton écriture.

    Merci et bon courage pour la fin,

    Dominique

    6
    Alexis Asso
    Mardi 29 Mai à 16:03

    je me trouve sur le trône d'or

     

    là où niche le condor

     

    je ne me prends pas pour une reine

     

    mais sache que je suis autoritaire

     

    tu ne peux pas me toucher

     

    et si tu souhaites m'aborder

     

    il va falloir fuir

     

    pas un mot tu ne dois dire

     

    dans le monde des couleurs 

     

    et tu seras le baroudeur

     

    de cette météore

    celle qui va vers la Côte-d'Or

     

    mais dans le monde de la créature

     

    ton équipement, ton armure

    ne peut la vaincre

    tu devras la convaincre

     

     

    toi l'homme qui m'aime

     

    toi qui as subi mille dilemmes

    si tu veux m'aborder

    tu devras parcourir bon nombre de contrées

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :