• Audrey

    Audrey


  • Commentaires

    1
    Zizimael
    Mardi 15 Mai à 16:01

    à travers mon regard j'aperçois mon côté bête féroce , mon côté félin , mon côté animal..

    sauvage sauvage très sauvage je suis !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! mon oeil coquillage vous donne le tournent comme un long voyaaaaaaaaaage !

    Mes yeux verts donne un froid d'hiver tellement je suis sévère

     

     

    2
    dominique
    Lundi 21 Mai à 14:14

    Bonjour Ismaël,

    C'est un bon début, il faut continuer. Essaie de prolonger ton texte autour de ce que tu ressens de l'image, de la décrire plus précisément et de t'appuyer sur chaque détail pour la nourrir.

    Ensuite je te propose d'explorer une autre face de ton personnage : dans son improvisation, Audrey avait dit : "Tu as besoin de quelque chose ? Je suis là pour toi... J'aime beaucoup aider les gens et j'ai souvent été là pour eux..." Développe cette idée, imagine ce que pourrait être cette envie d'aider les autres.

    Merci et bon courage !

    Dominique

    3
    zizimael
    Mardi 22 Mai à 16:00

    A travers mon regard j'aperçois mon côté bestial , mon côté félin , mon côté animal.

    Sauvage très sauvage je suis , d'une pause parfois j'ai besoin

    Une oreille pour m'écouté devient souvent une nécessité  

    Une main pour me dire que tout vas bien, je désire

    Je suis moi et pourtant je suis une autre

    4
    dominique
    Lundi 28 Mai à 16:10

    Bonjour Ismaël,

    Merci pour ton texte qui est très bien.

    Je renouvelle  ma première proposition pour développer ton texte et rendre la figure plus ambiguë (entre côté sauvage et volonté d'aider), ou alors si vraiment ça ne te plaît pas de développer ce que tu esquisses : "une oreille", "une main", continue avec "un cœur", "des yeux"....... Essaie peut-être d'écrire cinq six vers autour de ça, avant ton vers final (et peut-être interroge "une pause" qui peut être liée à une partie du corps - "un visage immobile" par exemple ou....... à inventer)

    Bon courage pour la fin,

    Dominique

    5
    Zizimael
    Mardi 29 Mai à 15:54

    A travers mon regard j'aperçois mon côté bestial , mon côté félin , mon côté animal.

    Sauvage très sauvage je suis , d'une pause parfois j'ai besoin

    Une oreille pour m'écouter devient souvent une nécessité  

    Une main pour me dire que tout va bien, je désire

    Je suis moi et pourtant je suis une autre

    Souvent le cœur qu'on croyait mort

    N'est qu'un animal endormi ;

    Un air qui souffle un peu plus fort

    Va le réveiller à demi.
     
    Vert ou Noir,tous aimés, tous beaux

    des yeux sans nombre ont vu l'aurore;

    ils dorment au fond des tombeaux

    et le félin en moi se lève en moi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :