• Mouhamad

    Mouhamad


  • Commentaires

    1
    noemie
    Mardi 15 Mai à 16:05

    (lui- photo)je suis...un homme de couleur, je vis comme tout le mode des épreuves que la vie met sur mon chemin en pire bien sur parce que je suis métisse.Le rouge c'est ma couleurs, du sang coule dans mes veines et bien  j'en ai vue du sang ce verser, depuis toujours.

    (porte blanche derrière lui)La porte s'ouvre quand j' aperçois  enfin la lumière de la victoire. la victoire sur ces gens qui me veulent du mal, du mal, dans mon quotidien, il ne savent pas. J'ai peur. D’eux me dirais vous ? non je vous répondrais franchement. J'ai peur de la haine , de leur égoïsme et leur racisme. ils ne savent pas non, il ne savent pas ce qu'il me font vivre au quotidien.

    (grillage) j'ai cette barrière qui nous sépare vous blanc et moi noir, vous m'enfermez dans vos paroles et vos actions, malgrés les combats de mes parents, vous me blâmer, m'insulter et me rabaisser. les époque change mais vous non.

    2
    dominique
    Lundi 21 Mai à 15:42

    Bonjour Noémie,

    Merci pour ce texte intéressant. C'est une belle rêverie sur l'image de Mouhamad.

    Tu peux développer et préciser de nombreux points :

    la position de son corps (il a une main en avant, dans son improvisation, il offrait quelque chose en disant "bonjour, tu veux un gâteau ?" ) tu peux rêver autour de cette idée de vouloir donner, partager....

    "des épreuves" (lesquels concrètement ?)

    "et bien  j'en ai vu du sang se verser, depuis toujours" (qu'est-ce que ce personnage peut avoir vécu, pourquoi, comment....)

    Essaie d'imaginer une vie possible pour ce personnage, sa famille, ses passions, ses rapports au langage, ses échecs, ses moments de solitude, le groupe (ou pas) de ses amis...... (c'est un auto-portrait fictif)

    Merci et bon courage,

    Dominique

      • noemie
        Mardi 29 Mai à 16:05

        Moi,  pour certain je suis un homme de couleur, un noir pour d'autre. Mais moi,comme tout le monde je vie, je vie la vie que les autres veulent que je vivent car je n'ai pas le choix, parce que je suis métisse. Depuis l'enfance tout le monde ce moque de ma personne.Ils me jugent, me critiquent, il n'accepte pas la différence, ma différence , ma peau, ma couleur...Ils me bercent de critiques et de préjugées, ils ne m'aime pas. Ont-ils peur ? je n'en sais rien. Moi j'ai peur. Je veux qu'ils le sachent. Aujourd'hui le rouge est ma couleur, du sang coule dans mes veines et j'en ai vue du sang ce verser, depuis toujours, mais aujourd'hui tout change.

        La porte s'ouvre quand j' aperçois  enfin la lumière de la victoire. La victoire sur ces gens qui me veulent du mal, du mal, dans mon quotidien, il ne savent pas. J'ai peur. D’eux me dirais vous ? non, plus maintenant  je vous répondrais franchement. J'ai peur de la haine , de leur égoïsme et leur racisme. Ils ne savent pas non, il ne savent pas ce qu'il me font vivre. Mais, j'ai compris, grandis je ne veux plus vivre dans la peur ni la haine, et encore moins dans l'ombre de ces hommes malsain, qui aiment , malgré les années qui passent,  faire souffrir des hommes innocent, innocent de leur couleurs et origines. Mais, toi, homme blanc tu ne le comprends pas tu reste bloqué dans cette idée, tu aime la souffrance qui anime ton ego.Tu es seul et a un besoin inexpliqué de prendre le contrôle sur la différence ethnique. La haine qui t’anime est triste, tu es triste. Ce besoin primaire que tu ressens , n'est rien d'autre qu'un complexe figéé en toi, mais je ne t'en veux pas, plus.

        Malgrés tout j'ai cette barrière qui nous sépare vous blanc et moi noir, vous m'enfermez dans vos paroles et vos actions, malgré les combats de mes parents et ancêtre , vous me blâmer, m'insulter et me rabaisser. Les époque change mais vous non. C'est triste, moi j'ai appris a partager, a donner, et si toi homme blanc tu apprenais a partager ta heine ne serait-elle pas moins lourde a porter ?

    3
    MIMO
    Vendredi 1er Juin à 12:28

    TROP d'inspiration NO

      • No
        Vendredi 1er Juin à 12:31
        Je sais je sais un génie
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :