• Maximilien

    Maximilien


  • Commentaires

    1
    kylian
    Mardi 15 Mai à 14:59

     

    Je suis Désordonné

     

    Je

     

    suis

     

    qu’une

     

    seule

     

    ligne,

     

    celle

     

    de

     

    ma

     

    pensée.

     

     

     

    Je

     

    n’ai

     

    jamais

     

    su

     

    quoi

     

    faire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    plusieurs directions

     

    jamais su quoi faire

     

    flèches sombre sur background claire

     

    avenir

     

    malgré ce que les gens disent j’ai une idée clair, je n’écoute que moi même

     

    2
    dominique
    Lundi 21 Mai à 14:27

    Bonjour Kylian,

    Merci pour ce texte très déroutant et intéressant, tant dans la forme que le ton.

    Je te propose pour nourrir ton écriture de partir de la phrase de Maximilien en improvisation : "En avant !" et de faire des variations autour de cet "en avant" (vers où ? pourquoi ? d'où ? comment ? avec qui ? lentement ou rapidement ?....) (tu peux répéter cette formule tout au long de ton texte)

    J'espère que ça te donnera des idées pour prolonger ton écriture.

    Merci et bon courage,

    Dominique

    3
    kylian
    Mardi 22 Mai à 14:55

     

     

     

     

     

     

     

    En avant Où ? je ne sais où ?

     

     

     

    En avant le plus près de mes rêves

     

     

     

    En avant le plus loin de mes cauchemars remplis de dégoût

     

     

     

     

    En avant jusqu’à ce que j’en crève

     

     

     

     

     

    Pour pourquoi ? Je ne sais pourquoi

     

     

     

    Pour un jour me sentir libre

     

     

     

    Pour crier jusqu’à ne plus en pouvoir

     

     

     

    Pour vous mes camarades, je garderais le calibre !

     

     

     

    4
    dominique
    Mardi 22 Mai à 18:45

    Bonjour Kylian,

    Merci pour ton texte, j'aime beaucoup.

    Tes deux textes sont très intéressants et riches, ils disent beaucoup de choses.

    Mais les deux racontent une perte et un questionnement un peu généraux.

    Je pense que tu pourrais les enrichir en cherchant maintenant des choses, des situations et des états plus concrets.

    Requestionne-les en te demandant :

    rêves, cauchemars , lesquels (des exemples), pourquoi, où, quand ?

    dégoût de quoi (des exemples)

    libre de quoi, en quoi, pour faire quoi ?

    Développe ce "camarades", qui ?

    calibre ? (essaie de préciser ne serait-ce que pour nous...)

    .... beaucoup d'autres questions à te poser pour donner encore plus de chair à tes textes.

    Sur la forme, tu peux continuer sur l'idée de la formule, mais puisqu'il s'agit d'aller vers le concret, je te propose de reprendre la première phrase de ton premier texte "je suis désordonné..." ou si tu préfères, revenir à la forme très éclatée que tu as choisi pour ton premier texte.

    Merci encore et bon courage,

    Dominique

    5
    kylian
    Mardi 29 Mai à 15:45

     

    « En avant Où ? je ne sais où ? »

    j’ai saigné, c’est vrai j’ai signé

    « En avant au plus près de mes rêves »

    cependant pas pour l’éternité

    « En avant le plus loin de mes cauchemars remplis de dégoût »

    comme tous ces hommes assoiffés

    « En avant jusqu’à ce que j’en crève »

    assoiffés de sang, j’ai signé

    «  Pourquoi ? Je ne sais pourquoi »

    j’ai signé pour en chier

    « Pour un jour me sentir libre »

    mais pas pour trop longtemps

    « Pour crier jusqu’à ne plus en pouvoir »

    car ce n’est pas tout mais l’avenir m’attend

    « Pour vous mes camarades, je garderai le calibre ! »

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :